«Grâce à la médecine universitaire, les patients profitent rapidement des résultats de la recherche.»

Coronavirus et COVID-19

La médecine universitaire est à la pointe de la lutte contre le COVID-19

Dans la lutte contre le COVID-19, la médecine universitaire est au premier plan. Elle est responsable du traitement des pathologies les plus graves et fait progresser rapidement la recherche, notamment dans l’exploration de thérapies pour les patients gravement malades du COVID-19, dans le domaine des tests sérologiques ou dans la recherche d`un vaccin.

Soins et traitements intensifs

Les hôpitaux universitaires ont déjà constitué des équipes de crise et pris des précautions début février. Lors de la première vague pandémique de mars à juin 2020, ils ont constitué l'épine dorsale des soins aux malades. Ils ont ainsi largement contribué à ce que le système de santé suisse puisse faire face aux grands défis. Début juillet 2020, les hôpitaux universitaires ont tiré le bilan de la première vague pandémique.

Les mesures les plus importantes dans les hôpitaux universitaires ont été les suivantes :

  • Augmentation massive du nombre de lits de soins intensifs et d'unités de soins respiratoires pour les cas de COVID-19.
  • Application des options de traitement prometteuses et leur suivi par la recherche.
  • Triage et dépistage des personnes suspectées d`être infectées par le Sars-CoV-2.
  • Protection du personnel et des autres patients contre une infection.
  • Report des opérations non urgentes et des consultations externes.
  • Information du public .
  • Fourniture d`une expertise scientifique aux autorités et coopération avec les organismes de gestion des crises.

Service régulier avec un niveau de sécurité élevé et préparation à de nouveaux foyers d’infection

Depuis juin 2020, les hôpitaux universitaires fonctionnent à nouveau de manière régulière. Les mesures de sécurité visant à protéger les patients et le personnel contre les infections sont maintenues, de sorte que les hôpitaux sont des zones sûres pour tous les types de maladies. En même temps, les hôpitaux universitaires sont prêts à tout moment à lever leurs capacités en cas de nouveaux foyers d'infection et de nombre accru de patients atteints de COVID et à rétablir dans un délai très court des départements et des lits de soins intensifs spécialisés dans les cas de COVID.

Recherche

La médecine universitaire participe à des projets de recherche qui améliorent les bases dans les domaines de l'infectiologie et de l'immunologie ainsi que le traitement concret de la maladie pulmonaire COVID-19. unimedsuisse considère qu'il est important que les différentes initiatives de recherche en Suisse et au niveau international coopèrent et apprennent les unes des autres.

Soutien aux mesures de prévention

Les hôpitaux universitaires suisses soutiennent les mesures prises par le Conseil fédéral et les cantons pour prévenir une deuxième vague d'infection. Il est donc important de prendre les mesures de protection au sérieux et d'éviter les événements impliquant un grand nombre de personnes, car ceux-ci représentent un risque élevé. Les hôpitaux universitaires et les instituts de recherche médicale sont convaincus qu'avec les mesures prises et les efforts des hôpitaux et de la communauté internationale de la recherche, une éventuelle deuxième vague peut être ralentie et des nouveaux foyers d’infection peuvent être gérés.

Conférence et Communiqué de presse 1.7.2020

Pandémie de coronavirus : les hôpitaux universitaires tirent un premier bilan

Communiqué de presse

Factsheet avec Facts & Figures

Informations complémentaires sur les prestations de soins

Les directives de traitement concernant COVID-19 sont disponibles sous : ASSM

Informations complémentaires sur la recherche

SCTO Projets de recherche des hôpitaux universitaires
SNF Programme national de recherche spécial PNR 78 "Covid-19"
Swissethics  les projets de recherche approuvés et soumis, les conditions cadres

Informations du gouvernement fédéral

Connexion